DES ONDES DE CHOC POUR M EN SORTIR ?

témoignage de Nathalie

J'aimerais savoir si les ondes de choc que vous prescriviez dans une précédente réponse pour une tendinite au bassin seraient aussi efficaces pour une sciatique persistante. Malgré des infiltrations, des massages, et j'en passe, je ressens une douleur depuis deux ans et ne peux plus guère avoir d'activité sportive. Je ne sais plus quoi faire...

 

 

REPONSE DU DR DONATI     MEDECIN DU SPORT

AUCUN EFFET MAIS CHIRURGIE POSSIBLE

MALHEUREUSEMENT LES ONDES DE CHOC N ONT AUCUNE INDICATION DANS LE TRAITEMENT DES SCIATIQUES. LEUR MODE D ACTION NE PEUT INTERVENIR SUR LA CAUSE D UNE SCIATIQUE.

LORSQUE LES ANTI INFLAMMATOIRES ASSOCIES AU REPOS OU AU BESOIN ASSOCIE AU PORT D UN LOMBOSTAT EN RESINE ET LES INFILTRATIONS FORAMINALES ONT ECHOUE LA CHIRURGIE PEUT ETRE INDIQUEE SI LES DOULEURS SONT TRES INVALIDANTES.

IL FAUT SAVOIR AUSSI QUE DE REBELLES SCIATALGIES DISPARAISSENT PROGRESSIVEMENT D ELLES MEMES LORSQU IL N EXISTE PAS DE REELLE COMPRESSION

 

LA V.M.A

2.1 Les zones d'entraînement

Le tableau ci-dessous présente sous forme de couleurs les quatre zones d'entraînement utiles au coureur à pied. Il s'organise autour de deux points de repères essentiels : la Vitesse Maximale Aérobie (VMA) et la vitesse seuil (ou vitesse de footing rapide).

       C

Footing Lent

Footing Moyen

Footing Rapide

Intervalles

Fractionné

Vitesse (% VMA)

50%

70%

85%

 90     100%    105

110% et+

 

 

 

Seuil

VMA

 

Frequence cardiaque  (% max)

80%

90%

maximale

 

Temps max. course

x heures

 + de 3 heures

45' - 1 h

6 - 7'

5' et -

ditances

Raids

marathon

semi

10 km     2 - 3 km

1500 m

exemple vitesse

8 - 9 km/h

10 - 11 km/h

12 - 13 km/h 

15 km/h

16 km/h

exemple temps

 

3 h 45'/42 km

45'/10 km

6'/1500 m

 

Zones couleurs

Zone Verte

Zone Jaune

Zone Orange

Zone Rouge

Energétique

Filière aérobie

Anaérobie

Zones d'entraînement : vitesses, temps, fréquences cardiaque et procédés d'entraînement associés

 

 

 

2.2 VMA, seuil et zones

Quand nous courons, nous utilisons systématiquement les filières aérobie (avec oxygène) et anaérobie (sans oxygène). Ce qui change avec la vitesse de course, c'est la part prise par chaque filière. La VMA et le seuil sont deux moments clés des rapports entre aérobie et anaérobie donc deux moments clés de l'entraînement.

VMA et zone orange


Plus nous courons vite, plus nous utilisons d'oxygène. Cette relation est vraie jusqu'à une vitesse au-delà de laquelle l'utilisation d'oxygène ne peut plus augmenter. Cette vitesse est appelée Vitesse Maximale Aérobie (VMA). Toute accélération au-delà de cette vitesse, ne peut se faire qu'en ayant recourt exclusivement à la filière anaérobie.
La VMA est importante pour l'entraînement du coureur de distance dans la mesure où elle sollicite au maximum la filière qui apporte entre 50% (course de 800m) et plus de 95% ( 10 km et au-delà) de l'énergie nécessaire à la course.

En moyenne, la VMA peut être maintenue 6 à 7'. Les données actuelles laissent à penser qu'à cette allure et pendant ce temps, environ 85% de l'énergie est d'origine aérobie alors que 15% proviennent de transformations chimiques anaérobies.
Dans le cadre d'entraînement que nous utilisons, toutes les allures de courses sont exprimées en pourcentage de la VMA (Ex : footing 45' à 70% de la VMA).

Seuil et zone jaune


Théoriquement, l'allure "seuil" induit au sein de l'organisme un équilibre dynamique entre production d'acidité par la filière anaérobie et enlèvement de cette acidité. Cette position stratégique ferait qu'au-delà de cette vitesse d'équilibre, la durée de l'exercice chuterait rapidement du fait d'une accumulation acide.
Les vitesses proches du seuil permettent de solliciter la filière aérobie tout en jouant un rôle notable dans le processus d'économie des réserves en sucres du muscle.
En moyenne, le seuil peut être maintenu de 30' à 1h.
Au niveau de l'entraînement, jusqu'au seuil, le procédé utilisé est presque exclusivement la course continue (footing). Au-delà, la course par intervalles est privilégiée. Les vitesses entourant le seuil correspondent au footing rapide.

Equilibre aérobie


En moyenne, la vitesse seuil est située à une allure proche de 85% de la VMA. C'est globalement le niveau d'équilibre de la filière aérobie.
Si l'écart par rapport à cette moyenne est important (supérieur à 5%) c'est certainement que votre filière aérobie est déséquilibrée. Deux cas peuvent se présenter :
1) votre seuil est très élevé (90-95% de VMA) : vous êtes certainement un coureur qui fait beaucoup de footings lent à rapide à l'entraînement mais jamais de fractionné. L'alternance de portions rapides d'une durée pouvant aller de 30" à 3' et de parties lentes de durée égale ou inférieure fera progresser toute votre filière aérobie.
2) votre seuil est très bas (75-80% de VMA) : vous êtes certainement un coureur de demi-fond court effectuant beaucoup de travail à la VMA et peu de footings rapides. Intégrer ces footings sur des durées d'effort totales pouvant atteindre 20 à 40' (ex : 5' - 10' - 10' - 5') fera progresser non seulement votre seuil mais aussi votre VMA.

Footing lent : zone verte


La zone verte couvre toutes les vitesses de footing situées sous les vitesses seuil. Elles sollicitent presque exclusivement la filière aérobie. Selon le type de séance utilisé, ces allures peuvent être utilisées pour l'échauffement et la récupération ou le développement des qualités aérobies.

Fractionné : zone rouge


Les vitesses supérieures à la VMA sollicitent la filière anaérobie. A ce titre, elles sont utilisées principalement par les spécialistes de distances inférieures à 5000 m. Toutefois, tous les coureurs ont avantage à utiliser ces vitesses sur des distances courtes (travail de vitesse - relâchement).

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site